Tourisme : les français sont grossiers, les brésiliens sympas

15/04/2012 9 commentaires

Cette semaine, le journal FOLHA titrait un de ses articles “La France est le pays le plus “grossier” et le Brésil un des plus sympathiques“. Cet article se référait à un autre, paru sur le site du TIME, relatant les résultats d’une enquête en ligne menée par le site de voyages Skyscanner.  Ce dernier avait demandé à ses utilisateurs quel était le pays dont les habitants étaient les plus désagréables avec les touristes étrangers. 

 

Voici les premiers pays dont les habitants laissent le plus mauvais souvenir aux touristes :

  •  La France : 19,2% des votes
  • La Russie : 16,6%
  • Le Royaume-Uni : 10,4%
  • L’Allemagne : 9,9%
  • La Chine : 4,3%
  • Les Etats-Unis : 3,3%
  • L’Espagne : 3,1%
  • L’Italie : 2,3%
  • La Pologne : 2,2%
  • La Turquie : 2,1%

 

…et ceux qui, au contraire, laissent un souvenir sympathique et amical (en résumé ceux qui n’ont quasiment pas été cités) :

  •  Le Brésil 
  • Les Caraïbes
  • Les Philippines

 

Le TIME explique la pitoyable position de la France par le fait que 60% des votants étaient britanniques, et qu’historiquement, nous ne nous apprécions pas. Peut-être…Mais tout de même, nous trouvons le titre de l’article de FOLHA un peu rude…qu’en pensez-vous ?

 

Référence :

Skyscanner.com, 2012

FOLHA, 13 avril 2012

 

 

 

 

 

 

 

Mots-clés : TENDANCES
9 commentaires to “Tourisme : les français sont grossiers, les brésiliens sympas”
  1. Etienne says:

    D’accord, mais il faut rapeller que la France est le pays le plus visité au monde. Si la tendance ne se base que sur le nombre de mécontents, il y a de bonnes chances pour que le pays accueillant le plus de touristes se retrouve avec le plus de mécontents…

    • Carolina says:

      Il ya un mélange de facteurs qui génèrent ces contrastes culturels. Le Brésil est un pays de culture plutôt serviteur en raison de notre héritage récent de l’esclavage. C’est un peuple qui, historiquement, ne cherche pas à lutter, mais plutôt à trouver une solution ou un accord. Au Brésil, les gens ne sont pas directs et préfèrent mentir plutôt que dire une vérité qui dérange l’autre. Les gens vont se plaindre après, mais pas directement à la personne.
      J’ai vécu des années en France et c’est naturel pour les français de dire “NON” et dire sèchement et directement ce qu’ils pensent. C’est choquant pour un Brésilien. La France est un pays avec une histoire de luttes et de plaintes très différentes du Brésil. Les gens montrent de façon transparente ce qu’ils pensent, ce qu’ils ressentent et ce qu’ils veulent, et il n’est pas rare de trouver des commerçants qui ne vont pas cacher leur mauvaise humeur que tous les Brésiliens, Américains et Canadiens sont professionnellement obligés de cacher.
      C’est culturel.. et les contrastes ne sont pas toujours agréables. J’ai été agacé par certaines choses que j’ai vécu en France, comme avec d’autres choses que j’ai vécu au Brésil et au Canada.
      Nous sommes différents en tant qu’êtres humains et ces stéréotypes sont des tendances culturelles, mais pas des règles.

  2. Marilou says:

    Je suis de la cote d’azur, en matiere de touristes je connais et franchement je les plains.. Car que ce soit pour les touristes ou non c’est la meme chose: les commercants en general sont tres grossiers, pas accueillant du tout et j’en suis ecoeure. Après deux annees a San Francisco et maintenant Au Bresil avec entre temps un voyage au Honduras..je mettrais les “Latinos” au top du classement!

  3. marli says:

    arretez de dire que les fraçais sont antipatique , les touriste visite PARIS et Paris c pas toute la France !!!!merci pour le Brésil car je suis bresillienne et j’adore la France et les français ils sont sympa , a part Paris bien sur !!!

  4. JIPEJI says:

    Avec plus de 74 millions de visiteurs étrangers,la France occupe la première place dans le monde devant les Etats Unis qui n’ont que
    55 millions de touristes la même année. Malgré la mauvaise réputation
    de la France pour l’accueil des touristes étrangers,on peut s’étonner
    qu’un nombre aussi important continue de visiter le “cher pays”….
    Mais,n’y aurait-il pas une certaine aigreur de nos amis anglais qui n’
    occupent que la sixième place dans le classement ci-dessus ????
    Mais,nous les connaissons bien…Et,apprécions une fois de plus leur
    humour “so british”.!!!!!!.

  5. Denis says:

    Salut, d`abord tout, je suis brésilien et j`étudie le français depuis 2010. Alors, pardonnez-moi si j’ai écrit quelque chose mauvais.

    Le Juillet dernier je suis allé en Europe. Je suis resté un mois à Londres et un week-end à Paris. Le problème est toujours les stéréotypes. Nous voyons ce que nous voulons. Quand je suis allé au Palace de Versailles, je me suis trompé pendant le trajet et les gens qui m’ai aidé étaient très sympha! Et ils parlaient en anglais. Mais dans le palace, une femme plus agée dans le restaurant a été vraiment rude. Alors, je crois que quando vous voyager vous rencontrera tous les types de personnes, les plus timides, sympas et les rudes. Ça existe toujours et ne va pas change. Nous devons se souvenir seulement des bons traitemens hahaha! Merci et félicitation par le blog!

  6. jp says:

    Je suis français, j’ai vécu en France 48 ans. Je suis né au Brésil et j’y vis depuis quelques années. Pour chaque voyage fait chaque année en France, lorsque je rentre au Brésil, la plaie est de plus en plus grande. Le français, dans sa grande crise d’identité, dès lors qu’il subit une ou des difficultés économiques, est de plus en plus désagréable…. et je ne visite pas que Paris. Au-delà d’être désagréable, son individualisme, son impatience, son intolérance s’aggrave d’année en année et il faut, connaître la France, vivre hors de France et y venir de temps en temps pour que la réalité de ce constat frappe en pleine face dès la sortie dans l’aéroport de Roissy. J’ai eu, à Paris, comme en Province, à intervenir dans un magasin, un lieu public qui se visite, un bar ou restaurant, pour rétablir l’usage de la politesse et du respect à l’égard de touristes étrangers, méprisés pour le seul fait d’être étrangers et ne s’exprimant pas facilement. C’est effectivement une peine d’assister à ces moments, peine pour un grand pays et que dire, rien ne s’arrange, puisque le français détient ce palmarès depuis des années.

  7. christophe says:

    73 millions de touristes en france, 59 millions USA , 55 000 touristes au bresil en 2011 ( source ibge ) pas comparable .. difficile de tirer des stats ainsi !!! non ? cela dit il est vrai que le français est raleur et grossier , mais il convient de dire que sont nombreux les français voyageant a l’etranger .. parmis eux les gens modestes et sans grande experience de pays etrangers alors economisant l’année entiere ..il en veulent pour leu argent c’est comprehensible .. les plus riches français sont plus eduqués et moins sujet a ces critiques .. pour les bresiliens voyageant ” No exterior ” ce sont les riches … alors ils sont comme des gosses devant un bonbon car cela ne fait pas longtemps qu’ils peuvent voyager ainsi .. alors du fait qu’il sont tellement content .. ils se contentent de peu …

  8. jp says:

    ah ah ah ah !!!! Voilà un déroulé bien Français… “J’ai payé, j’en veux pour mon argent” !!!! ah ah ah ah , Primaire hein! C’est bien plus simple, il y a des français éduqués et d’autres bien mal éduqués. Les deux voyagent à l’étranger et donc c’est des français dont on se souvient le plus, à l’étranger, comme étant des râleurs, des irrespectueux, des intolérants, de malheureux mal éduqués car leur nombre est grand jusqu’à laisser une tâche dans le tourisme international. C’est ainsi que nous occupons le Podium depuis des années.
    Par contre, il faut vivre au Brésil et vivre le Brésil pour parler des “brésiliens qui voyagent à l’étranger.
    Contrairement à ce qui peut être perçu, depuis une dizaine d’années le brésilien voyage à l’étranger et bien plus, statistiquement, que le Français, qui reste encore assez sédentaire. Au-delà des destinations “Amérique latine”, sa destination favorite sont les Etats-Unis et depuis 3 ou 4 ans, il est vrai, la destination Europe s’accroît beaucoup et France également.
    Pas du tout car il ne pouvait pas voyager auparavant, car les classes “Supérieure et Média” voyagent depuis des années, uniquement car l’euro est flingué par la crise. En 2007, 1 € = 3.60 reais – Aujourd’hui 1€ = 2.45 reais et en 2011, il est descendu à 1.99 reais. C’est dire la belle opportunité pour les brésiliens encore aujourd’hui, ouvrant d’ailleurs à une autre classe sociale plus modeste l’opportunité de pouvoir voyager. De même avec la baisse du Dollar, les USA ont doublé leurs visiteurs brésiliens et vont éliminer dans quelques mois la nécessité d’avoir un visa touristique pour entrer aux Etats Unis.
    Les touristes brésiliens, voyageant à l’étranger sont uniquement exigeant sur “l’éducation” à leur égard, mais s’adaptent à tous les autres critères sachant qu’ils sont en visite dans une autre culture.
    De retour au Brésil, bien sur le brésilien est enchanté de la France…. mais pour ce qui est des français, au secours pour la courtoisie dans les rapports… et je suis français, mais bon c’est ainsi.
    Ce qui est curieux c’est que le touriste français au Brésil est très correct dans son ensemble. A l’inverse, quand il est chez lui, dans sa “France”, il a tout perdu…. il redevient Gaulois à chercher une idée au fond de sa narine avec son doigt ou à s’enfoncer l’ongle entre deux dents pour y tirer quelques substances. C’est une image et son parlé va avec cette image …. Je parle bien sur des lieux de France les plus visités.

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)