Livres : à la recherche de leurs lecteurs…

9/04/2012 Aucun commentaire

La Fundação Pró-Livro, en association avec l’institut Ibope Inteligência, vient de divulguer la 3ème édition de son étude « Portraits de la lecture au Brésil ». En voici les résultats les plus intéressants…

 

Moins de lecteurs pour les livres…

  • “Avez-vous lu un livre, intégralement ou en partie, lors des trois derniers mois ?” : seuls les brésiliens répondant par l’affirmative à cette question, étaient considérés comme des lecteurs. Les réponses révèlent une chute du nombre lecteurs au Brésil de plus de 9 % en 4 ans. En 2007, ils représentaient 55% de la population, ils n’en représentent plus aujourd’hui que 50%.
  • Toutes les régions du Brésil sont concernées par cette tendance à la baisse, à l’exception du Nordeste. Les analystes l’expliquent en partie par le grand nombre de personnes étudiant dans cette région, sachant que la tranche d’âge qui lit le plus se situe entre 5 et 17 ans. Les non lecteurs sont par ailleurs domiciliés, pour 66% d’entre eux, dans les zones rurales.
  • Malgré la fracture constatée dans les habitudes de lecture dans le pays, un chiffre laisse entendre que la situation n’est peut-être pas aussi alarmante qu’il y paraît : 49% des lecteurs affirment en effet qu’ils lisent aujourd’hui davantage que dans le passé (40% en 2007), seulement 28% admettent qu’ils ont perdu cette habitude (46% en 2007).

 

Moins de livres lus en moyenne…

  • Les lecteurs brésiliens lisent en moyenne 4 livres par an (4,7 en 2007), sachant qu’un peu plus de 2 livres sont lus dans leur intégralité et que ce chiffre prend en compte les livres scolaires.

 

Un goût peu prononcé pour la lecture en général…

  • 25% des personnes interrogées déclarent aimer « beaucoup » lire (28% en 2007)
  • 37% déclarent aimer lire « un peu» (39% en 2007)
  • 30% déclarent « ne pas aimer » lire (23% en 2007)

 

Pourquoi ne lisent-ils pas ?

  • Par manque de temps (53%)
  • Par manque d’intérêt (30%)
  • Par manque de patience (20%)
  • Parce qu’ils lisent très lentement (19%)
  • En raison de problèmes de vue ou d’un handicap physique (13%)
  • Parce qu’ils ont du mal à se concentrer (12%)

 

S’ils ne lisent pas…que font-ils ?

Les brésiliens perdent chaque fois davantage leur habitude de lire, au profit d’autres activités comme regarder la télévision, visionner des films en DVD, se réunir avec des amis ou la famille et naviguer sur les réseaux sociaux sur internet.

Pour exemple, sur la période 2007-2011, le pourcentage de ceux qui ont l’habitude regarder la télévision est passé de 77% à 85%. Les vidéos et les DVD occupent désormais 38% des oisifs, contre 29% il y a 4 ans. L’habitude de naviguer sur internet (sans lire de textes pour le plaisir ou pour s’informer) est passée de 18% à 24%. Les moments passés avec les parents et les amis a augmenté de 31% à 44%.

 

Qui sont les lecteurs ?

  • Des femmes à 53%
  • Des personnes jeunes. Les personnes les plus âgées souffrent souvent d’une alphabétisation précaire qui les empêche d’accéder à la lecture.

 

Ce qu’ils préfèrent lire…

  • Des revues (53%)
  • Des journaux (48%)
  • Des livres scolaires, recommandés ou non par l’école (47%)

 

Les types de livres qu’ils lisent…

  • La Bible (42%)
  • Des livres scolaires (32%)
  • Des romans (31%)
  • Des livres religieux (30%)
  • Des contes (23%)
  • Des livres pour enfants (22%)
  • Des poésies (20%)

 

Le TOP 3 de leurs auteurs préférés…

 

Les trois livres qui les ont le plus marqués…

  • La Bible
  • A Cabana de William Paul Young
  • Ágape du Padre Marcelo Rossi

 

Lisent-ils des livres digitaux ?

Seulement 30% des personnes interrogées ont déjà entendu parler des livres digitaux. Il n’est dès lors guère étonnant que 82% d’entre eux déclarent ne jamais en avoir lu.

 

 

 

Référence :

Etude « Retratos da Leitura no Brasil », Fundação Pró-Livro en association avec Ibope Inteligência, 2012.

 

 

 

Mots-clés : , TENDANCES

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)