Les “frenchies” : la nouvelle passion des cariocas

5/07/2012 Aucun commentaire

Tous ceux qui se sont imaginés, à la lecture du titre de cet article, que les cariocas se prenaient de passion pour les français risquent d’être bien déçus. Le « frenchie » a bien un lien avec la France, certes.  Mais c’est avant tout un chien, plus exactement un bouledogue français, et “frenchie” n’est que le surnom que lui donnent les brésiliens. Ainsi, selon le journal O Globo, il serait actuellement de bon ton de se balader dans les rues de Rio de Janeiro avec un petit « frenchie » en laisse…

 

Que nous apprend O Globo au sujet du nouvel engouement carioca ?

  • Tout d’abord, que ces deux dernières années, la demande de « frenchies » aurait augmenté de 40% rien qu’à Rio de Janeiro. Selon l’étude annuelle de la Confédération Brésilienne de Cynophilie, sur les 4.727 chiens de cette race enregistrés en 2011, 1.390 se trouvaient à Rio. Suit la ville de São Paulo avec 400 bouledogues français.
  • Par ailleurs, que le choix d’une race de chien serait saisonnier au Brésil. Autrement dit, périodiquement, les brésiliens élisent le chien du moment. Le « frenchie » est donc LA tendance actuelle.
  • Ensuite, O Globo nous explique que ce n’est pas la beauté du « frenchie » qui est à l’origine de son adhésion. On le trouve en effet « exotique, bizarre, étranger, laid ». Ce sont plutôt sa « beauté intérieure », son caractère « très sympathique », et sa docilité qui auraient séduit les brésiliens.
  • Côté tarifs…le moins que l’on puisse dire est que la réputation – et la mode – ont un prix : un bouledogue français de bon pedigree coûte en moyenne R$5 000. La femelle est la plus chère, et le « frenchie » au pelage blanc et pattes noires est le plus recherché. Les artistes auraient, quant à eux, une préférence pour les « frenchies » tigrés.
  • Côté propriétaires, on apprend que des tas de gens célèbres – Regiane Alves, Isis Valverde, etc. – possèderaient un « frenchie » et qu’on les rencontreraient également beaucoup dans les foyers sans enfant.
  • Enfin, comme comme vous l’avez compris, le bouledogue français “vaut de l’or”. Aussi, il n’est guère étonnant que l’autre tendance du moment soit…le trafic de « frenchies » !

So chic, so snob…

 

Référence :

O Globo, juillet 2012.

 

 

A lire également sur Les BRASILEIROS : Animaux domestiques : chien ou chat

 

 

Mots-clés : , , TENDANCES

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)