Médias : le futur Président de la France peut être un “flan” !

18/04/2012 Aucun commentaire

Chers Lecteurs, nous vous invitons à oublier quelques secondes les débats politiques qui font rage en France pour lire ce qui va suivre. Nous allons partager avec vous des extraits d’un article paru dans le très sérieux journal brésilien FOLHA DE S.PAULO, intitulé : « François Hollande, le flan qui peut devenir Président ». Portrait détonnant d’un candidat à la présidentielle française, tracé par un journaliste brésilien.

 

Identité…

  • Dans cet article, François Hollande est présenté sous sa déclaration de naissance complète : « François Gérard Georges Nicolas Hollande ». Nous apprenons ainsi qu’il a quatre prénoms, dont un en commun avec Sarkozy.

 

 

Portrait…

  • L’article trace un portrait du candidat, en le présentant comme « l’exact opposé de l’anormalité et de la nervosité », au point d’avoir été surnommé « Monsieur Normal ». Mais l’auteur nous rappelle que son surnom d’origine est « Flanby », une marque visiblement inconnue au Brésil puisque le journaliste juge nécessaire de la décrire comme « un dessert fabriqué par Nestlé, mou et gélatineux ».

 

 

Ceci expliquerait cela…

  • L’auteur poursuit son portrait en expliquant que « le manque de charisme et de fermeté » de François Hollande a permis l’ascension de Jean-Luc Mélenchon, « orateur incendiaire et charismatique ».
  • C’est la « pâleur » de François Hollande » qui l’empêcherait de se détacher vraiment du Président-candidat Nicolas Sarkozy, malgré « l’impopularité » et « la gestion administrative défaillante, facilement démontrable en chiffres » de ce dernier.
  • Il est d’ailleurs précisé que François Hollande, « dans sa meilleure performance », obtiendrait « 30% des voix », « un résultat qui n’est pas supérieur de beaucoup à celui de sa compagne Ségolène Royal (25,8%) » en 2007, qui était à l’époque dans « un moment bien moins propice pour la gauche » et « bien plus favorable pour l’ouragan Sarkozy ».
  • Et pour étayer les propos, voilà qu’apparait une citation de notre « star du téléjournalisme français », alias Christine Ockrent, qui aurait déclaré que le combat se jouerait entre « un candidat qui ne satisfait pas (Sarkozy) et un qui ne convient pas (Hollande) ».

 

 

Appréciations brésiliennes des positions Hollandaises…

  • François Hollande « a essayé de jouer une musique qu’une partie importante de l’électorat français adore entendre », à savoir « qu’il n’aimait pas les gens riches ».
  • François Hollande a également déclaré dans son grand rassemblement de dimanche dernier qu’il serait un « Président plus fort que les marchés ». Et le journaliste de FOLHA de s’étonner de l’antinomie entre la force de cette promesse…et le surnom de Flanby.

 

 

Preuves à faire…

  • L’auteur conclut en disant que, si comme les études le prétendent, « cet homme de 57 ans », « typique figure de l’appareil de Parti », est élu, il aura sa chance pour démontrer « s’il est plus fort que les marchés » ou  s’il est seulement…“un Flanby » !

 

 

 

Référence :

FOLHA DE S.PAULO, 18 avril 2012.

 

 

 

 

Mots-clés : TENDANCES

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)