File : indienne…ou brésilienne ?

3/02/2012 1 commentaire

Pourquoi les brésiliens font-ils la file ? Voilà une question d’étude insolite, et peut-être pas aussi stupide qu’il y paraît. Nous ne résistons donc pas à l’envie de vous communiquer ses résultats…

 

La méthodologie :

Le cabinet d’étude e.life a mené une étude sur Twitter, à partir du mot « file »,  afin de connaître les prestations de services brésiliennes qui génèrent le plus d’attente pour leurs utilisateurs.

L’objectif ? Alerter les fournisseurs de ces services sur les éventuelles actions préventives qu’il serait judicieux de mettre en place.

 

 Les résultats…

Voici les 5 lieux dans lesquels les brésiliens estiment attendre le plus :

  • Les banques
  • Les spectacles
  • Les supermarchés
  • Les motels (eh oui !)
  • Les cinémas

 

 

 Et dans chacun des lieux précités, voici ce qui leur vient à l’esprit quand on leur parle de « file »…

  • Banques : les guichets automatiques qui ne fonctionnent pas (ou mal), les gens qui mettent un temps fou à s’en sortir avec ledit guichet, et le nombre de files d’attentes supérieur au nombre de guichets.
  • Spectacles : visiblement, l’attente au concert du chanteur Luan Santana a marqué les esprits. La honte Santana : ils sont 50% à t’avoir cité !
  • Supermarchés : les vieilles dames qui n’utilisent pas les caisses préférentielles, les couples qui se bécotent dans la file ou les chariots des mères de famille, pleins à craquer de pains ou de surgelés.
  • Motels : le mécontentement est ici très ciblé puisqu’il concerne un moment précis de l’année. Visiblement, la file est très (trop?) longue la fin de la semaine du « Jour des amoureux » (notre Saint Valentin)…
  • Cinémas : ici,  la file d’attente fait ici partie du spectacle. Il n’empêche que le dernier Harry Potter a laissé des souvenirs…

 

Référence :

e.life, Tweetmeter, 2011

 

A lire également sur Les BRASILEIROS : Exclusif : le marché des motels brésiliens

 

 

Mots-clés : TENDANCES
Un commentaire to “File : indienne…ou brésilienne ?”
  1. Philippe Bonnet says:

    On apprend plein de choses sur ce site qui réchauffe quand on le lit depuis Paris où l’on attend encore moins 10 degrés lundi 6 février. Les infos des Brasileiros piquent la curiosité. Cela change des news français. Merci. PHB

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)