Toutes…griffes dehors !

5/02/2012 Aucun commentaire

Au Brésil, huit femmes sur dix manucureraient régulièrement leurs ongles chaque semaine. Pour une brésilienne, sortir sans vernis serait comme sortir toute nue. Le soin et l’embellissement des ongles font partie de la routine des soins de beauté et plus profondément, de la culture brésilienne.

Par Laurence de Raphelis-Soissan

 

Le soin des ongles, le rituel beauté des brésiliennes

  • L’apparence est un facteur déterminant d’ascension sociale et de succès dans le monde du travail au Brésil. Expression par excellence de la féminité, les ongles sont un moyen de communiquer sur soi. Leur taille, le choix de la couleur du vernis que l’on applique sont autant de façons d’exprimer qui l’on est et quel est son statut dans la société.
  • Le soin des ongles n’est pas un rituel propre à certaines couches sociales privilégiées, toutes les brésiliennes sont concernées. En fonction de leurs moyens, elles peuvent faire leurs ongles elles-mêmes, faire appel à une amie ou une voisine pour les aider ou bien se rendre dans un salon où elles entretiennent une vraie relation de fidélité avec leur manucure. Ces dernières sont d’ailleurs célébrées chaque 14 juin au Brésil, à l’occasion de la” Journée de la manucure”.

 

 

Le boom du marché du vernis à ongles

Le Brésil est le premier pays consommateur de vernis à ongles au monde. Et Les chiffres montrent que ce marché ne connait pas la crise : rien qu’en 2010, les brésiliennes ont consommé 526 millions de flacons. Le vernis y est considéré comme un véritable accessoire de mode accessible.

D’ailleurs, les fabricants n’hésitent pas à s’inspirer des tendances de la mode internationale, des marques européennes (notamment de la marque Chanel qui a osé sortir de la traditionnelle palette des “rouges”) ou à faire appel à des stylistes professionnels, pour créer leurs collections. Les ventes de vernis ont ainsi explosé ces dernières années et les marques rivalisent d’ingéniosité pour se démarquer.

  • Citons pour exemple la très dynamique marque brésilienne Risqué avec sa collection “7 rouges capitaux”, inspirée des 7 pêchés capitaux et dont les vernis de la gamme répondent notamment aux doux noms de “Belle envie”, “Pure luxure” ou “Doux orgueil”.  La marque propose également, sur son site internet, de se faire une idée du rendu de ses produits, en partant de la couleur de la carnation de sa main (5 couleurs au choix). Vous pouvez vous amuser à TESTER le simulateur de couleurs.
  • La marque Colorama, qui propose également un simulateur, va encore plus loin avec un moteur en ligne permettant de déterminer la couleur de vernis la plus adaptée avec le vêtement ou l’accessoire que vous envisagez de porter, l’occasion dans laquelle vous le porterez, sa couleur,  et votre style. Inversement, vous pouvez partir d’une couleur de vernis pour connaître le vêtement qui l’accompagnera le mieux, sa couleur et dans quelle circonstance.TESTER
  • Quant à Impala, elle crée l’addiction dès le plus jeune âge en proposant un “kit manucure pour les bébés”, en rose et en bleu.

L’influence des “esmaltólatras

Couleurs, matières, marques…autant de sujets qui prêtent à la discussion et qui ont favorisé l’émergence des influentes “esmaltólatras” (fans de vernis). Le web regorge ainsi de blogs de brésiliennes, passionnées de vernis, qui traquent les derniers produits sur le marché, les testent et les commentent. Inutile de préciser que les marques de cosmétiques font les yeux doux à ces testeuses en herbe…

Pour vous rendre compte de l’engouement autour du sujet, jetez un oeil à ces blogs…

  • 9ml qui réunit plus de 9 000 fans sur sa page Facebook
  • Unha Bonita (« Bel Ongle »), rédigé par une jeune publicitaire de Sao Paulo, qui traque notamment les vernis utilisés par les “people” et les actrices de telenovelas

 

Signalons enfin que s’est déroulé cette année au Brésil le premier évènement mondial entièrement dédié aux ongles. Le Nails Fashion Week, qui s’est tenu à São Paulo, a notamment présenté des “défilés d’ongles”. Regardez :

 

 

La technique traditionnelle de la manucure brésilienne

Dans la technique traditionnelle de la manucure brésilienne, les cuticules qui entourent l’ongle sont soigneusement ôtées à l’aide d’une pince coupante. Le pourtour de l’ongle est ainsi totalement dégagé pour l’application du vernis.

Les étapes en images :

 

 

A lire également sur Les BRASILEIROS : Manucure brésilienne : attention !

 

 

 

 

Mots-clés : , , STYLE DE VIE

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)