Le “Jour des Amoureux” au Brésil

12/06/2012 Aucun commentaire

Au Brésil, le 12 juin est le « Dia dos namorados » ou le « Jour des amoureux ». Dans une grande partie du monde, principalement dans les pays de l’hémisphère nord, cet événement est célébré le 14 février, le jour de la Saint Valentin. Pourquoi les brésiliens commémorent-ils les amoureux à un autre moment que la majorité des autres peuples ? Comment le pays prépare-t-il ce jour là et le vit-il ?

 Par Laurence de Raphelis-Soissan

 

Saint Antoine a bon dos …

Jusqu’en 1949, il n’existait pas de date dans le calendrier brésilien pour fêter les amoureux. Cette année là initia l’événement, qui est désormais célébré chaque 12 juin au Brésil …

  •  Que symbolise la date du 12 juin ?

Ce jour est la veille de l’anniversaire de Saint Antoine. Né Fernando Martins de Bulhões un 13 juin, et connu comme Saint Antoine de Padoue ou Saint Antoine de Lisbonne, ce prêtre franciscain est né au 12ème siècle à Lisbonne et décédé près de Padoue, en Italie. Au Brésil, comme dans tous les les pays de tradition portugaise, Saint Antoine est considéré – entre autres – comme le “Saint marieur “. Au Portugal par exemple, le 12 juin est jour de mariages et de fêtes. Les mariées viennent déposer à ses pieds leur bouquet afin de demander sa protection et la longévité de leur union.

Enfin, pour expliquer le choix du 12, et non du 13 juin, il faut savoir que dans la liturgie chrétienne, les fêtes importantes – Noël, Pâques, la Pentecôte, ainsi que les fêtes de la Vierge, et celles des grands Saints – commencent par les ”premières vêpres”, office liturgique chanté la veille au soir. On nomme ces fêtes des ”solennités”. Même si la liturgie ne commence pas la veille pour les saints ”ordinaires”, la pratique s’est répandue de souhaiter ”bonne fête” dès la veille.

  •  Que s’est-il passé en 1949 ?

Cette année là, un publicitaire du nom de João Dória, mit en place une campagne pour “booster” les ventes – traditionnellement faibles en juin – d’un magasin dénommé Clipper. Cette campagne publicitaire, soutenue par la Confédération du Commerce de São Paulo, se déroula astucieusement un 12 juin, veille de la Saint Antoine, et son slogan disait : “Não é só de beijos que se prova o amor” (ce n’est pas seulement avec des baisers que se prouve l’amour).

Cette stratégie publicitaire permit aux ventes du magasin de décoller de manière spectaculaire sur la période. Et c’est ainsi que le 12 juin fut institué, par le commerce pauliste dans un premier temps, puis par tout le commerce brésilien par la suite, comme un jour d’échange de cadeaux entre les amoureux. Ce sont donc les nécessités du commerce brésilien qui sont à l’origine du « Dia dos namorados » au Brésil.

Au final, qu’elle se réclame de Valentin ou d’Antoine, qu’elle se fête le jour J ou la veille, la fête des amoureux reste en tous lieux la même chose : avant tout, la fête du commerce.

 

 

Une des « fêtes » les plus lucratives de l’année au Brésil…

Le « Dia dos namorados » est la fête de l’année la plus lucrative au Brésil, après Noël et la Fête des Mères. Si l’on ignore exactement combien de personnes la suivent, on dispose cependant de quelques données chiffrées la concernant :

  • La majorité des achats est réalisé par des femmes, dont l’âge moyen se situerait entre 25 et 49 ans.
  • Côté magasins, les produits qui arrivent en tête des achats sont les vêtements ; les parfums et produits cosmétiques ; les chaussures, sacs et accessoires ; les fleurs et les chocolats. Les vêtements sont également les cadeaux les plus attendus par les femmes selon le Cabinet d’études Sophia Mind.
  • Côté e-commerce, la société d’études e-bit estime que sur la période située entre le 29 mai et le 12 juin de l’an passé, ont été facturés 680 millions de reais en achats de produits en ligne. Les produits en ligne les plus vendus sont les produits santé/beauté, informatiques, électroménagers, téléphonie mobile et mode/accessoires.
  • Côté dépenses, selon les estimations du Président de la Fédération des Chambres des dirigeants de Magasins de l’Etat de São Paulo, la moyenne en 2011 tournait autour de R$85. Une estimation inférieure à celle de la Confédération Nationale des Dirigeants de Magasins, qui la situe aux environs de R$120. Côté e-commerce, on bat tous les records, puisque selon e-bit, la dépense moyenne en ligne en 2011 était de trois fois supérieure à celle constatée dans les magasins de détail et se situerait aux environs de R$380.
  • Côté programme, il dépend beaucoup du jour sur lequel tombe le 12 juin. S’il s’agit d’un week-end, les préférences iront vers une escapade amoureuse dans un hotel-fazenda, une journée à la plage ou une promenade en bateau. Quoiqu’il en soit, le déjeuner ou le dîner à deux semble être un incontournable, et peut s’accompagner d’un petit tour au motel ou d’une séance de cinéma.

 

 

Le commerce brésilien dans les starting-blocks…

Ces dernières semaines, les médias faisaient de la surenchère sur l’événement : “Le commerce de détail est moins optimiste pour le Jour des amoureux cette année”, “Le commerce électronique devrait facturer +19% pour le Jour des amoureux”, ou encore “Les ventes des Shopping Malls vont croître de 7% à l’occasion du Jour des Amoureux”, titraient les quotidiens Folha et O Globo..

Tous s’y sont collés de bon cœur pour donner un coup de main à leurs annonceurs : Que préparent les restaurants pour le jour J ? Comment choisir un parfum ? Quelles sont les marques qui font des promotions spéciales pour l’événement ? Comment économiser avant d’acheter son cadeau du Jour des amoureux? Comment préparer un dîner aphrodisiaque pour le Jour des amoureux ?…La presse féminine a, de son côté, multiplié les présentations de produits, tel le magazine Glamour qui proposait une gigantesque sélection de « 70 options de cadeaux pour son amour ».

Quant au juge PROCON – organisme de protection et de défense du consommateur – il semblait quant à lui ne plus savoir où donner de la tête, entre les variations des prix des bouquets de fleurs, des chocolats ou des parfums.

 

 

Notre sélection d’initiatives “SPECIAL DIA DOS NAMORADOS” …

A grand renfort d’opérations de marketing, les marques ont surfé sur l’évènement ces dernières semaines. Citons quelques initiatives, parmi tant d’autres…

  •  TV Globo Nordeste, par exemple, qui ouvre aujourd’hui un blog spécial « Dia dos namorados» où sont répertoriées les histoires d’amour digne d’une “novela”, que les gens leur ont envoyées.
  • Havaianas qui a lancé une édition limitée de tongs « La Belle et le Clochard » pour l’événement. La Belle sous un pied, le Clochard sous l’autre, et entre les deux amoureux canins…un spaghetti !

 

  • Le réseau de cinémas Kinoplex qui propose aux couples d’enregistrer en vidéo leur déclaration d’amour, et de la poster sur les réseaux sociaux. Les meilleures déclarations seront diffusées dès aujourd’hui, avant les films, dans tous les salles du réseau.

 

 

 

  • Signalons enfin la marque d’électroménager GE qui elle, a pris le parti de s’adresser aux célibataires avec le slogan de campagne « Nous sommes le 12 et je suis à la maison »…Les célibataires sont encouragés à organiser une fête ce jour là, sur le thème « Prouve qu’un célibataire se divertit aussi le jour des amoureux », et à la photographier. La marque récompensera les plus réussies.

 

 

 

Concluons justement sur les célibataires…Il semblerait que cette débauche commerciale finisse par leur donner blues, car un autre secteur fait également recette dans la période du « Dia dos namorados » : c’est celui des sites de rencontres. Certains ont déclaré qu’en 2011, dans les jours précédant l’événement, leur trafic avait été jusqu’à 40% supérieur à celui du reste de l’année !

 

 

 

 

 

Mots-clés : STYLE DE VIE

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)