“Chás” : petits cadeaux entre amis

6/03/2012 Aucun commentaire

Avoir des amis brésiliens, c’est courir deux risques. Le premier, c’est de ne plus avoir un week-end de libre. Le second, c’est de se ruiner en cadeaux. On vous l’a dit, ces derniers ont un sens aigu de la fête ! L’une des plus traditionnelles porte le nom de”chá”. Mais ne vous y trompez pas : si ce mot signifie “thé”, vous n’en trouverez guère. Le “chá” est avant tout une fête, de celles qui célèbrent les moments importants de la vie des brésiliens. De l’organisation à la liste des cadeaux, nous avons passé en revue les plus courants…Bienvenue dans la ronde des chás !

Par Laurence de Raphelis-Soissan

 

QUELQUES GÉNÉRALITÉS AU SUJET DES “CHÁS” …

  • Le lieu

Toutes les options sont ouvertes : la fête peut être organisée au domicile de la personne (incontournable lorsqu’il s’agit d’un « chá de casa nova »), celui d’amis ou de membres de la famille ; dans un local loué pour l’occasion ; dans un motel (uniquement pour les chás de Lingerie) ; sur son lieu de travail ; dans un bar ; dans un restaurant…

  • Le moment

Les chás associés à un mariage se déroulent environ un mois avant la date de la cérémonie. Les chás liés à l’arrivée d’un enfant ont lieu vers les 7 mois de grossesse de la future maman, se déroulent en général l’après-midi, et durent rarement plus de trois heures. Quand aux chás qui fêtent un emménagement, il ne semble pas qu’il existe de règles quant au moment où ils doivent se dérouler, tout au plus sait-on qu’ils ont souvent lieu en fin de journée, le week-end.

  • L’invitation

Envoyée quelques semaines avant la date du chá, elle doit clairement en préciser le thème. Elle peut être accompagnée de la liste des cadeaux choisis par la ou les personnes célébrées.

  • Les invités

On considère que les amis sont « incontournables » et la famille « bienvenue ». Dans le cas des chás associés à un mariage, il est de bon ton de n’inviter que les personnes qui assisteront par la suite à la cérémonie.

  • L’ambiance

La décontraction est de mise. Quant à la décoration, elle est généralement en adéquation avec la nature de l’événement.

  • Sur la table 

Option buffet d’une manière générale. On peut y trouver toutes sortes de gourmandises, pourvu qu’elles soient pratiques à manger : canapés salés, salgadinhos, sandwiches « au mètre », pizzas, tartes salées, douceurs sucrées et gâteaux,etc. En ce qui concerne les boissons, elles sont également variées : des jus de fruits à la bière, en passant par le Prosecco, tout dépend du type de chá. Dans le cas des Chás Bar, il est par ailleurs fréquent d’organiser un churrasco (barbecue). En ce qui concerne la préparation du buffet, toutes les options sont ouvertes : les hôtes peuvent s’en charger, tout comme les convives.

  • Les animations

Elles font partie intégrante de la fête. Là encore, place à la créativité…toutes les options sont possibles : jeux, défis avec gages, devinettes, etc.

  • Les petits souvenirs

Il est coutume d’en offrir à ses invités quand ils partent.

 

 

ILS SE MARIENT…

  •  Chá de Cozinha (Thé de cuisine) ou Chá de Panela (Thé de casserole)

Ce chá, exclusivement féminin, est l’occasion d’équiper sa cuisine avec les ustensiles les plus basiques.

Qui ? La future mariée et ses amies. La fête est organisée par l’entourage de la future mariée : amies, collègues de travail, cousine, marraine…, ou par la mariée elle-même.

Cadeaux : La grande majorité des futures mariées déposent une liste dans un magasin d’ustensiles domestiques. Les présents sélectionnés devront être bon marché, dans la mesure où les convives devront faire un nouveau cadeau sur la liste de mariage.

  • Chá Bar (Thé de bar)

Ce chá des temps modernes a été créé par ou pour les hommes qui souhaitaient eux aussi leur fête pré-mariage, dans le même esprit que les Chás de Panela féminins. S’il peut être exclusivement réservé à ces derniers, il arrive toutefois qu’il soit organisé par les futurs mariés conjointement.

Qui ? Le futur marié et ses amis ou les futurs mariés et leurs amis. La fête est organisée par les témoins, les amis du marié ou ceux du couple.

Cadeaux : S’il est organisé pour les deux futurs conjoints, les femmes font une liste pour les ustensiles, et les hommes pour le bar. Si seul Monsieur est à la fête, la liste de bar est de mise. Là encore, les cadeaux devront rester bon marché.

  •  Chá de Lingerie (Thé de lingerie)

Ce chá est exclusivement féminin.

Qui ? En général, c’est la future mariée qui l’organise, mais il arrive que ses amies participent.

Cadeaux : Essentiellement de la lingerie pour le trousseau de la future mariée. En général, celle-ci dépose une liste dans une boutique, précisant les produits de son choix, leur couleur et leur taille.

  •  Chá de Caldeirão (Thé de marmite)

Ce chá est organisé pour les couples qui vivent déjà ensemble et sont déjà équipés.

Qui ? Les futurs mariés et leur entourage, amis et famille.

Cadeaux : Le couple établit une liste de courses alimentaires, suivant ses goûts. Les convives offrent des provisions alimentaires de base, comme du riz, des haricots, des pâtes, de l’huile, des sucreries, des gâteaux, des produits surgelés et des boissons. L’objectif est de permettre aux futurs mariés de réaliser quelques économies au début de leur mariage.

 

 

ILS ATTENDENT UN ENFANT…

  • Chá de Bébé (Thé de bébé)

L’objectif est de fêter l’arrivée du futur bébé et de contribuer à l’enrichissement de son trousseau. Si la future maman connaît le sexe et le futur prénom de son enfant (presque toujours ici), elle peut s’en inspirer pour la décoration.

Qui ? La future maman, ou les futurs parents, et les proches. La fête est en général organisée par une amie proche de la future maman ou une personne de la famille, mais peut aussi être organisée par la future maman elle-même.

Cadeaux : A cette époque, la maman ayant déjà le nécessaire pour l’arrivée de son bébé, les cadeaux devront compléter le trousseau déjà existant. Cependant, la tendance aujourd’hui est d’offrir des couches, et le chá de bébé se confond avec le cha de fraldas.

  •  Chá de Fraldas (Thé de couches)

Cette fête est souvent l’option choisie par les parents qui ont déjà des enfants…le trousseau, et l’équipement qui vont avec.

Qui ? Les parents et leurs proches.

Cadeaux : Des couches, des couches et encore des couches. De toutes les tailles et de toutes les marques. En général, on répartit les tailles entre les convives pour éviter la sureprésentation d’une catégorie. Certains se constituent ainsi un stock pour les six premiers mois de leur bébé,…et réalisent une belle économie.

 

 

ILS EMMÉNAGENT…

  • Chá de Casa nova (Thé de nouvelle maison)

L’objectif est ici de célébrer le début d’une vie dans un nouveau lieu, mais également de réunir les ustensiles indispensables pour la nouvelle maison.

Qui ? Les personnes qui emménagent, seules ou en couple ; des étudiants qui s’installent ensemble, etc.

Cadeaux : En général la liste comprend des ustensiles de base pour la cuisine et des pièces simples comme des serviettes de bain, draps, serviettes de table, etc.

 

Les chás que nous listons ici sont les plus communs, et la description que nous en faisons, la plus traditionnelle. Les brésiliens ayant une créativité débordante quand il s’agit de fêtes, attendez-vous à rencontrer bien d’autres variantes !

 

 

A lire aussi sur Les Brasileiros :

Fête des 15 ans : il était une fois, les “Cendrillon” d’un soir…

Fêtes brésiliennes : les gâteaux de Soraya escher

 

Mots-clés : , STYLE DE VIE

Laisser un commentaire

(obligatoire)

(obligatoire)